Comment préparer un trek sur le Kilimandjaro ?

Publié le : 28 septembre 20223 mins de lecture

Vous voulez escalader le Kilimandjaro ? Cet article a été rédigé spécialement pour ceux qui veulent réaliser cet exploit. Pour beaucoup, un trek sur le Kilimandjaro est le sommet de leurs ambitions en randonnée. Avec ses 5 895 m, le Kilimandjaro est la plus haute montagne d’Afrique et la plus haute montagne autoportante du monde. L’une des principales questions qui se posent à propos du Kilimandjaro est de savoir comment bien se préparer à cette aventure des plus ambitieuses, digne d’une liste de seaux.

Entraînez-vous correctement

L’ascension du Kilimandjaro n’est pas une course et vous ne pouvez pas vous attendre à pouvoir courir pendant deux heures d’affilée. Toutefois, vos jambes doivent s’habituer à marcher à un rythme lent, mais régulier pendant plusieurs heures par jour, entrecoupées de courtes pauses. En d’autres termes, ils n’utilisent pas 80 % de leur capacité en un court laps de temps, mais plutôt le contraire. Donc, entraînez-vous de cette façon. La randonnée dans la nature est le meilleur entraînement. Si cela n’est pas possible, une école de sport est une bonne option. Essayez d’augmenter lentement la distance que vous parcourez pour éviter les blessures. Commencez par marcher pendant quelques heures et augmentez progressivement.

Simulez les conditions de trekking

Il est important de savoir ce que vous devez faire pour vous préparer au Kilimandjaro. Au cours de l’ascension, vous traverserez différents types de paysages et les températures seront très variables. Pour cette raison, vous devrez porter différents types de vêtements. Il est utile de se familiariser à l’avance avec les vêtements et les chaussures que vous porterez pendant le trek. Vous devrez également porter un petit sac à dos pendant l’ascension, que vous devrez prendre avec vous lors de l’entraînement. Il n’est pas seulement bon de marcher pour s’entraîner quand il fait beau, mais aussi quand le temps est rude, par exemple quand il pleut. Vous pourrez ainsi vous habituer aux différentes conditions météorologiques et augmenter vos chances de réussite. De plus, vous développerez votre endurance !

Mangez sainement

Vous avez peut-être entendu l’expression « vous êtes ce que vous mangez ». C’est ce que cela signifie, alors mangez comme un gagnant ! Vos muscles sont soumis à rude épreuve sur le chemin du sommet. Donnez à vos muscles la possibilité de récupérer le plus rapidement possible grâce à une alimentation adéquate et saine. Cela vous permettra, non seulement de progresser plus rapidement, mais aussi de réduire les risques de courbatures !

Plan du site